Titulaire d’un diplôme en gestion obtenu hors Québec ou titulaire d’un diplôme n’apparaissant pas dans la liste des accès directs

Critères

Détenir un diplôme en gestion par cumul obtenu au Québec ou un diplôme en gestion obtenu hors-Québec*.

*Et hors ARM avec la France.

  • Un diplôme en gestion ou administration obtenu à l’extérieur du Québec mais au Canada dans les domaines suivants :
    • Administration
    • Gestion comptable et la fiscalité;
    • Gestion financière et les assurances;
    • Gestion des opérations;
    • Gestion des systèmes d’information de gestion;
    • Gestion immobilière;
    • Gestion des ressources humaines et des relations de travail;
    • Droit des affaires;
    • Économie appliquée;
    • Marketing;
    • Gestion stratégique des organisations.
  • Un diplôme en gestion ou administration obtenu à l’extérieur du Québec
    • Administration
    • Gestion comptable et la fiscalité;
    • Gestion financière et les assurances;
    • Gestion des opérations;
    • Gestion des systèmes d’information de gestion;
    • Gestion immobilière;
    • Gestion des ressources humaines et des relations de travail;
    • Droit des affaires;
    • Économie appliquée;
    • Marketing;
    • Gestion stratégique des organisations.
  • Un Diplôme hors administration ou gestion comportant au moins 60 crédits réussis en management et dans au moins deux des disciplines suivantes:
    • Gestion comptable et la fiscalité;
    • Gestion financière et les assurances;
    • Gestion des opérations;
    • Gestion des systèmes d’information de gestion;
    • Gestion immobilière;
    • Gestion des ressources humaines et des relations de travail;
    • Droit des affaires;
    • Économie appliquée;
    • Marketing;
    • Gestion stratégique des organisations.
  • Une évaluation comparative de diplôme obtenu par un des organismes reconnus par l’Ordre
    • Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec
    • Universiy of Toronto – School of Continuing Studies
    • ICAS ( International Credential Assessment Service of Canada)
    • ICES
    • IQAS
    • WES

Les étapes

Devenir membre

Vous êtes au Québec depuis moins de 3 ans ?

Les avantages

Les nouveaux arrivants bénéficient d’une cotisation progressive sur 3 ans et d’un accompagnement personnalisé.

  • Pièce justificative
    Une copie de résidence permanente ou d’un visa en règle avec mention de la date d’arrivée au Québec.
  • Parcourez la Trousse à outils destinée aux gestionnaires immigrants.
  • Vous ne remplissez pas une des conditions suivantes considérées comme une preuve de connaissance de français :
    • Vous avez reçu, à temps plein, au moins trois années d'enseignement secondaire ou post-secondaire dispensé en français;
    • Vous avez réussi les examens de quatrième ou cinquième année du secondaire en français langue première;
    • Vous détenez un certificat d’études secondaires obtenu au Québec après l’année 1984.

Déroulement de l'examen

Vous devez remplir la demande d’inscription en ligne à l’examen de français. Tous les détails concernant le déroulement de l'examen sont ici.

Vous êtes soumis au test de français

Devenir membre

Questions les plus souvent posées

  • Est-il possible de devenir membre même si je ne réside pas au Québec ?

    Vous pouvez devenir membre sans résider au Québec. Si vous avez entamé une démarche d’immigration, un titre professionnel peut être un atout, mais il ne garantit en aucun cas l’obtention de votre confirmation de résidence.

  • Puis-je devenir membre si je ne parle pas le français ?

    Au Québec, les professionnels doivent maîtriser le français. Pour adhérer à l’Ordre, vous devez :

    - Avoir suivi à temps plein, au moins trois années d’enseignement de niveau secondaire ou postsecondaire dispensé en français.
    - Avoir réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire.

    Si vous ne remplissez pas une de ces exigences, vous pouvez quand même déposer une demande d’admission. Vous serez admissible à un permis temporaire provisoire d’une année en attendant la réussite de l’examen de français de l’Office québécois de la langue française (OQLF).

  • Je n’ai pas encore reçu mon diplôme, dois-je attendre avant de faire ma demande ?

    Le relevé de notes est nécessaire et suffisant pour présenter la demande.

  • Je viens de graduer d’un diplôme qui n’est pas présent dans la liste des diplômes et universités reconnus, puis je quand même bénéficier du tarif nouveau diplômé ?

    Seuls les diplômes présents dans cette liste permettent de bénéficier du tarif Nouveau diplômé. Néanmoins les candidats qui ont obtenu un diplôme reconnu par cumul de certificat sont également admissibles.

  • J’ai obtenu le titre C.M.C. à l’extérieur du Québec et je souhaiterais l’utiliser au Québec ?

    Pour utiliser votre titre C.M.C. obtenu à l’extérieur du Québec, vous devez être membre Adm.A. Pour cela, vous devez remplir le formulaire en ligne en sélectionnant Professionnel Canadien dans l’admissibilité au permis.

    En effet, depuis 1993, à la suite d'un amendement au Code des professions et à une entente avec l'Association canadienne des conseillers en management (CMC-Canada), l'Ordre des Adm.A. détient le droit exclusif de décerner et de gérer le titre réservé de Conseiller en management certifié (C.M.C.) au Québec. Titre complémentaire au titre d’administrateur agréé (Adm.A.), l’obtention du titre C.M.C. est lié à un processus d'accréditation des plus rigoureux. Le titre C.M.C. est reconnu à travers le monde à la suite d'ententes de réciprocité dans plus de cinquante (50) pays membres du International Council of Management Consulting Institutes (ICMCI).

  • Que faire si je suis insatisfait de la décision rendue par le conseil d’administration ?

    Conformément à l’article 12 du Règlement sur les normes d’équivalences, vous pouvez demander la révision de cette décision, à la condition que vous en fassiez la demande par écrit et y joignez le frais administratif de 57,49$ taxes incluses dans les 30 jours suivant l’envoi de ce courriel.

    Le comité de révision examinera votre demande et rendra sa décision dans un délai de 60 jours à compter de la date de la réception de la demande. Vous aurez la possibilité de présenter vos observations à cette réunion. À cette fin, vous recevrez un avis de convocation au moins 15 jours avant sa tenue. Si vous souhaitez présenter vos observations, vous devrez nous en informer au moins 10 jours avant la date prévue pour la réunion.

    La décision du comité est finale et vous sera transmise dans les 30 jours qui suivent la date de la réunion à laquelle elle a été prise.

  • Que faire si je suis insatisfait du processus de traitement de ma demande ?

    En cas d’insatisfaction, un recours gratuit est possible auprès du Commissaire à l'admission aux professions, en matière de reconnaissance des compétences professionnelles.

    Le Commissaire examinera la plainte et les procédés de l’Ordre. Il soumettra par la suite ses recommandations à l’Ordre concerné.

Pas certain que votre profil corresponde à ce parcours d’admission ?

Consultez nos autres profils d’admission